avril 14, 2013

Crossed: House of the Dead

Enfin Karim Debbache c’est ridicule: Adapter un rail-shooter au cinema ? Y’a pas assez pour faire un bon film !

Haaaaa, House of the Dead, c’est pour moi un grand moment de cinéma signé Uwe Boll (le pire adaptateur de jeux vidéos en films). Suivez les aventures de « Simon » et « Grweg » (avec l’accent canadien) et découvrez pourquoi le grand méchant a crée des zombies pour devenir immortel…

Merci Karim Debbache pour ce grand moment et ces souvenirs « immortels » qui ravivent en moi la flamme « pour toujours être vivant ».

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box